Compte-rendu général du séminaire

Pour  bien commencer l’année, G.A.R.ç.E.S a invité ses adhérentEs et toutes  les personnes qui le souhaitaient à se réunir le temps d’un week-end  pour faire connaissance mais aussi pour évoquer différentes problématiques liées au  féminisme. C’était  aussi l’occasion de se réunir pour s’auto-former, réfléchir sur les oppressions genrées quotidiennes que nous subissons, et pour effectuer un pas supplémentaire vers l’(auto-)émancipation.

Dans l’ensemble, le séminaire fut un beau moment de partage féministe, regroupant de nombreuses et nombreux membres de Garçes, mais également des étudiantEs de Sciences Po et d’autres universités parisiennes, comme des jeunes et moins jeunes, des personnes travaillant, des féministes « historiques », des militantEs « Queer », des personnes simplement curieuses de voir ce que ce séminaire avait à leur offrir…

Ainsi, les  papiers recueillis sur le ressenti de ce week-end par les  participantEs ont été plus que positifs. Ils ont souligné la capacité  de Garçes à construire un espace de bien être et d’empowerment dans  lequel chacunE a pu s’exprimer, exister et s’affirmer dans l’espace  collectif tout en s’enrichissant personnellement et féministement.

Entre les sympathiques petits déjeuners et repas pris en commun, auxquels s’ajoute notre soirée du samedi soir dans le bar « La Veilleuse de Belleville », le programme était dense :

Samedi matin  : Après une première plénière sur « Etre et se dire féministe » la  soixantaine de participantEs s’est répartie en trois ateliers :  «  Etre et se dire féministe dans ses relations sentimentales et sexuelles  » , « Etre et se dire féministe dans le milieu étudiant » et un atelier sur la  prise de parole en public, adressé tout particulièrement aux personnes autocensuréEs n’osant pas parler au sein de l’espace collectif.

Samedi après-midi: Après une seconde plénière sur « l’intersectionnalité » (soit le concept  de sciences sociales permettant d’analyser l’imbrication – et non  l’accumulation- des discriminations entre elles, dans le vécu des  individuEs, dans les structures sociales mais aussi dans les discours politiques),  trois ateliers ont été proposés dans cette lignée : « Féminisme et  anticapitalisme », « Féminisme et religion » et « Féminisme et  antiracisme».

Dimanche matin  : Après l’affirmation de soi comme féministe et le questionnement sur  l’intersectionnalité samedi, c’est la sexualité et les sexualités qui ont été à l’honneur dimanche matin avec deux ateliers mixtes : « Stéréotypes et plaisirs sexuels » et « Queer et hétérosexisme », ainsi qu’un atelier non-mixte sur la masturbation féminine.

Dimanche après-midi : Après un retour sur les ateliers du matin et de la veille, nous avons  exprimé notre ressenti sur le weekend, réfléchi sur les choses qui étaient réussies et celles qui pourraient être améliorées (l’idée de créer une Charte a ainsi émergé à ce moment-là) avant d’échangé autour des projets  futurs de l’association.

Vous retrouverez tout au long des jours suivants des comptes-rendus ou des articles liés aux plénières et aux ateliers s’étant déroulés lors de ce séminaire, et n’hésitez pas à nous poser des questions ou à ajouter des remarques dans les commentaires!

Publicités

Séminaire / Week-end de G.A.R.Ç.E.S

Pour bien commencer cette nouvelle année, G.A.R.ç.E.S. organise un séminaire de formation et d’auto-formation pour réfléchir au système hétéropatriarcal et aux différentes formes d’oppression qui en découlent. Ce week-end sera l’occasion de partager nos expériences et réflexions, pour s’émanciper et avancer ensemble dans la lutte féministe. Que vous soyez déjà militant-e convaincu-e ou juste curieux-se d’en savoir plus, ce séminaire est pour vous !

 

Programme et déroulé

Le séminaire se divise en 4 demi-journées, dont 3 avec un thème particulier. Nous aurons des plénières pour introduire les thèmes généraux, et des ateliers qui serviront à discuter en petits groupes d’un aspect plus précis du thème général.

Nous commencerons par discuter de la signification du terme « féministe », de ces différents usages et des difficultés que l’on peut rencontrer dans notre vie quotidienne à se dire « féministe ». Nous aborderons ensuite le concept « d’intersectionnalité », c’est-à-dire, comment les différents rapports de domination s’imbriquent dans l’expérience individuelle et collective. Enfin, le dimanche matin sera consacré à des ateliers pratiques et théoriques sur la sexualité et le plaisir sexuel…

 
Samedi 22 septembre 

9H-9H30 : Petit-déjeuner

 

9H30-11H : Plénière : « Etre et se dire féministe » 

11H15-12H45 : Ateliers

–       « Etre et se dire féministe dans ses relations amoureuses et sexuelles» 

–       « Etre et se dire féministe et étudiantE »

–       « Prise de parole en public » (atelier destiné aux personnes se sentant  dominées dans des situations de prise de parole publique) 

 

12H45-14H : Déjeuner

 

14H-14H45 : Retour en plénière sur les ateliers 

 

14H45-16h : Plénière : « Imbrication des différents rapports de domination »

16H15-18H : Ateliers

–       « Féminisme et anti-racisme »

–       « Féminisme et anti-capitalisme » 

–       « Féminisme et religion »

Dimanche 23 septembre 
 

10H-10H30 : Petit-déjeuner

 

10H30-12H15 : Ateliers sur « Sexualité et plaisirs sexuels »

–       « Masturbation féminine » (en non mixte) 

–       « Stéréotypes et plaisirs sexuels » 

–       « Queer et Hétérosexisme »

 

12H30-13H30: Repas

 

13H30-15H: Retour du week end en plénière


15H-16H : Projets de G.A.R.Ç.E.S 

 
Pour retrouver une description précise de chaque atelier, cliquez ici : Présentation du week-end . Les ateliers sont ouverts à tous, alors venez avec vos idées, remarques, critiques et votre imagination pour les enrichir !

Infos pratiques 

Samedi 22 septembre : de 9h à 18h, à Sciences Po, au 27 rue St-Guillaume, suivi d’une soirée festive à La Veilleuse de Belleville (26 rue des Envierges, métro Pyrénées).
Dimanche 23 septembre : de 10h à 15h au centre LGBT de Paris, 63 rue de Beaubourg (métro Rambuteau).
Un petit déjeuner sera offert le samedi et le dimanche matin. Samedi midi nous organiserons un pique-nique commun : que chacun-e ramène quelque chose à partager ! Et le dimanche midi, le repas sera préparé par les G.A.R.ç.E.S.

Une seule contrainte : s’inscrire avant jeudi 20 septembre, à 12h à cette adresse : garces.seminaire@gmail.com…. et se tenir à son engagement ! Vous pouvez vous inscrire pour tout le week-end ou seulement une des deux journées. Sachez néanmoins que pour des raisons pratiques et parce que nous souhaitons que les ateliers soient les plus participatifs possibles, le séminaire est limité à 50 personnes, donc inscrivez-vous le plus rapidement possible. Une fois votre inscription envoyée, vous recevrez une confirmation par mail.

Cette rencontre est la première du genre, et nous espérons bien que ce n’est qu’un début ! Nous n’avons évidemment pas pu aborder tous les thèmes qui nous intéressent et nous avons dû choisir certains nous semblant particulièrement nécessaires et stimulants pour un premier week-end. Alors, nous vous attendons nombreuses et nombreux le week-end prochain !