G.A.R.C.E.S 2017-2018

L’année 2017-2018 a été chargée, avec un week-end d’autoformation, une sortie ciné, trois marches, deux ateliers, une autoformation, trois séries d’affiches, deux groupes de parole, une projection et l’avancement d’une négociation avec l’administration.

Retour sur les actions que nous avons menées par ordre chronologique.

N.B. : L’article est rédigé au féminin neutre, c’est-à-dire que dans le cas de groupes mixtes ou d’un sujet dont le genre n’est pas connu, l’accord est fait au féminin.


Week-end d’auto-formation

Du 7 au 8/10/17

Parce que nous pensons que le meilleur moyen d’intégrer les nouvelles et de rendre notre collectif plus inclusif est de partager nos connaissances, nos armes, nos codes pour que nous soyons toutes à égalité dans la lutte, nous avons organisé un week-end de formation animé par des membres du collectif.

Formation 1 : Outils et pratiques militantes à Garces

Formation 2 : Paysage associatif et militant à Sciences Po

Formation 3 : Se repérer en milieu militant : cartographier le féminisme parisien

Groupe de parole self-care et militantisme

Formation 4 : Histoire des mouvements féministes français

Formation 5 : Systèmes d’oppression et patriarcat

Atelier minizines et boîte à slogans

Atelier : Subversion ou révolution ? Articuler queer et matérialisme


Sortie ciné – OUVRIR LA VOIX d’Amandine Gay

14/10/17

Organisé en partenariat avec l’association l’Intersection.

A propos du film :

« Ouvrir La Voix » est un documentaire inédit, réalisée par Amandine Gay. Elle laisse la parole à ces femmes qui témoignent de la pluralité des parcours de vies et de l’importance d’une prise de parole directe, sans l’intermédiaire des associations institutionnelles. Qu’elles soient primo-arrivantes ou françaises depuis plusieurs générations, leur parcours sont marqués par l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles, par l’intersection des discriminations sexistes, raciste, et/ou homophobes, mais aussi par leurs espoirs, leurs rêves et leurs accomplissements personnels.


Participation à la marche de l’Existrans

20/10/17

La marche des personnes trans, intersexes et celles qui les soutiennent.

Garces proposait à cette occasion pour les personnes trans intéresséEs, un lieu pour se changer et ensuite pouvoir se rendre à la marche accompagnéEs.

Les informations sur la marche et les revendications : http://existrans.org/?page_id=391


Autoformation : Femmes et travail

25/10/17

Avec la rentrée sociale et les réformes gouvernementales, on parle beaucoup de travail en ce début d’année. Dans ce contexte, Garces propose de réfléchir à ce sujet d’un point de vue féministe, en s’appuyant à la fois sur les concepts développés par le courant matérialiste et sur l’actualité.

Les références citées lors de la formation :

Sylvia Federici, Caliban et la Sorcière, 2004

Christine Delphy, L’Ennemi Principal, tome 1, 2013 (les textes ont été écrits entre 1970 et 1978)

Mariarosa Dalla Costa et Selma James, « Women and the Subversion of the Community », 1972, disponible ICI

Le Torchon brûle !, « A propos de la politique du travail ménager », 1970 ( journal écrit par le MLF), disponible ICI

Laurence Bachmann, Dominique Golay et Françoise Messant, Nouvelles Questions Féministes, « Famille-travail : une perspective radicale ? », 2004

Mona Chollet, Chez Soi, 2016

Caroline Ibsos, Qui gardera nos enfants?, 2012

Joan C. Tronto, « The « Nanny » Question in Feminism », Hypatia vol.17 n°2 disponible ICI

L’étude de l’INSEE sur le travail domestique, 2010 : disponible ICI

Le rapport du Conseil Economique Social et Environnement sur la précarité des femmes, 2013 : disponible ICI

Le rapport du CESE sur le taux d’activité des femmes, 2014 : disponible ICI

Le rapport du Ministère du droit des femmes, 2016 : disponible ICI


Atelier d’autodéfense féministe

6/11/17

Parce que notre éducation genrée apprend aux hommes cis* la violence quand on enseigne aux femmes à se sentir faible, parce que les femmes et les personnes trans sont particulièrement les cibles d’agressions verbales, physiques, sexuelles, cet atelier en non mixité (fermé aux hommes cis), permet d’acquérir des gestes et des techniques d’autodéfense dans une perspective féministe, afin de prendre confiance en soi et de se réapproprier son corps.

Il est constitué d’un temps d’échauffement, d’un temps pour apprendre à porter et parer des coups, de mises en situations et enfin d’un temps de combats libres.


Expo – Visibilité intersexe

Du 6 au 10/11/17

Organisé en partenariat avec La Cinquième Parallèle

À l’occasion de la Quinzaine de Visibilité Intersexe organisée par le Collectif Intersexes et Allié·e·s (CIA), la /5/ (club LGBT du campus de l’ENS Paris-Saclay) organise une exposition avec Garces (Collectif féministe de l’IEP de Paris) pour visibiliser la diversité des conditions intersexes et les oppressions médicales, sociales et juridiques qu’iels rencontrent.
L’exposition complète ICI

Le site internet du CIA ICI et la page facebook ICI


Affichage pour la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux Femmes

25/11/17

À l’occasion de la Journée Internationale contre les Violences faites aux Femmes qui aura lieu demain, samedi 25 novembre, Garces a souhaité rendre hommage aux femmes tuées par leur compagnon ou ex-compagnon entre janvier et novembre 2017, et à toutes les autres victimes de la violence sexiste et misogyne.

En France, une femme est tuée tous les trois jours par son conjoint ou ex-conjoint.

Cette année, la page Féminicides par compagnons ou ex comptabilise 117 femmes tuées entre le 1er janvier et le 25 novembre 2017. Les féminicides touchent les femmes de toutes les tranches d’âge, toutes les classes sociales, toutes les régions.

Le féminicide est « le meurtre de femmes commis par des hommes parce ce que sont des femmes. » (Diana E. H. Russell)

Alors que les médias et l’opinion publique présentent ces meurtres comme des faits divers isolés, des actes désespérés, les romantisent, les minimisent, il s’agit de crimes systémiques dans une société patriarcale, qui s’inscrivent dans un cycle de violences au sein du couple, de stratégies de domination, d’emprise et de culpabilisation de la part du conjoint envers la victime.

La responsabilité des violences est inversée, au lieu de reposer sur l’agresseur elle est reportée sur la victime. Au sein du couple, le conjoint ou ex conjoint justifie sa violence en faisant des reproches à la victime, en l’accusant d’avoir mal fait quelque chose ou de l’avoir énervé. Au sein de la société, on reproche trop souvent aux victimes de ne pas être parties ou de ne pas être partie plus tôt.

///RESSOURCES///

39 19 – VIOLENCES FEMMES INFO : numéro d’écoute national pour les femmes victimes de violences. Anonyme et gratuit, il est géré par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF). Suite à a récente augmentation des appels, la ligne peut être parfois saturée.

Rechercher des associations/structures d’aide par le Centre Hubertine Auclert : https://orientationviolences.hubertine.fr

Rechercher un centre d’accueil par l’association SOS Femmes Accueil : http://www.sosfemmes.com/ressources/contacts_chrs.htm

Page FB Féminicides par compagnons ou ex : https://www.facebook.com/feminicide/

Une enquête menée par Juliette Deborde, Gurvan Kristanadjaja et Johanna Luyssen : https://www.liberation.fr/apps/2017/06/220-femmes-tuees-conjoints-ignorees-societe/?fbclid=IwAR2QcmUgwp4WMUhM2aJfVV-V3B04MEDzjvTLEhi7V-DIU2uAzAMV_7x7riQ


Atelier – (Re)découvre ton cycle menstruel

1/12/17

Organisé en partenariat avec PAVéS et Sciences Po Environnement.

Pour découvrir la méthode d’auto-observation du cycle ainsi que les alternatives aux serviettes jetables et tampons, animé par deux sages-femmes ayant suivi une formation à la MAO (Méthode d’Auto-Observation du cycle), Gisèle Piroit et Claire Rayappa.


Participation à la marche #MeToo contre les violences sexistes

27/01/18

Marche organisée par MeToo MoiAussi Paris

Ces derniers mois, des milliers de voix se sont fait entendre, sur les réseaux sociaux comme dans la rue, pour dénoncer les violences sexistes, envers les femmes, les personnes trans, non-binaires et intersexes. La libération de la parole a permis une prise de conscience fondamentale : ces violences sont structurelles. Elles sont présentes dans toutes les sphères de la société, publiques ou privées : dans le cadre du couple et de la famille, au travail, dans la rue et les transports en commun…

La suite du communiqué ICI


Affichage pour le 8 MARS – AUX (GRANDES) FEMMES, LA SOCIÉTÉ RECONNAISSANTE

Cette année pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Garces a rendu hommage à 9 femmes qui ont milité pour l’acquisition de nos droits : Angela Davis, Simone Veil, Monique Wittig, Rosa Parks, Emmeline Pankhurst, Leymah Gbowee, Hubertine Auclert, Gisèle Halimi, et Louise Michel. Le 8 mars est la commémoration de leur travail, de leurs combats et une continuité de leur lutte.

Pour retrouver leurs parcours, c’est ICI

Célébrer le 8 mars, c’est célébrer les engagements féministes issus de nos luttes historiques. Nous continuerons le combat.


Négociation – Procédure facilitant le changement de prénom au sein de Sciences Po

Organisée par GARCES, EQUAL et les élu.e.s doctorant.e.s auprès de l’administration.

La procédure expliquée ICI.


SEMAINE POUR DES SEXUALITES FEMINISTES

Du 26 au 30/03/18

Vivre une sexualité épanouissante dans une société imprégnée par des imaginaires hétéros et misogynes et où la violence sexiste et sexuelle est une réalité quotidienne pour un certain nombre de femmes est loin d’être une évidence. Garces a préparé plusieurs moments pour venir discuter de la réappropriation de nos corps et de nos pratiques sexuelles.

Pendant toute la semaine, des membres du collectif sont présent.e.s dans le hall de Sciences Po pour parler sexualité et distribuer des flyers. Des préservatifs externes et internes ont été déposés dans les cafétérias accompagnés de mode d’emploi.

Groupe de parole – “Plaisir, prévention, consentement : talk dirty to me !”

Animé par Diane Saint-Réquier, animatrice prévention chez Solidarité Sida et créatrice de Sexy SouciS, pour réfléchir à comment (bien) parler de sexe et de prévention avec ses partenaires.

Réunion ouverte & projection de « A quoi rêvent les jeunes filles ? » d’Ovidie

A propos du documentaire :

Les messages érotiques et les images porno s’affichent partout : sur Internet, sur les murs des villes, partout dans les pubs. Cela modifie-t-il le rapport au sexe des nouvelles générations ? Ovidie, militante « pro-sexe » des années 90 a enquêté une année auprès des jeunes femmes françaises. Elles se confient en toute liberté et laissent entrevoir un monde mutant, où les combats féministes n’ont rien perdu de leur urgence.

Groupe de parole sur l’autogynécologie

Animé par Cluny Braun et Salomé.

L’auto-gynécologie (ou self-help) est une pratique politique qui consiste à se réapproprier un sujet comme celui de la santé de nos corps, grâce au partage de nos expériences et de savoirs. Cet atelier est donc l’occasion d’en apprendre plus sur nos corps et sur notre santé, d’échanger nos expériences et nos savoirs et de poser des questions dans un cadre bienveillant, sans homme cis.


Signature de l’appel à la formation d’un cortège de tête à la Marche des Fiertés et participation à la marche

30/06/18

Nous ne serons plus vos cautions, nos fiertés sont en lutte ! #PasDePinkwashingDansNosFiertés

Nous appelons ce samedi 30 juin, dès 13h30, à former un cortège de tête politique, radical, féministe, queer, antiraciste et anticapitaliste à la Marche des fiertés !

La suite du communiqué : https://www.facebook.com/events/1761600243954247/


*cis, cisgenre : personne dont l’expression de genre correspond à la mention de sexe assignée à la naissance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s